Au cours de mon séjour en Polynésie, je passais souvent le week-end à Moorea, île paradisiaque en face de Papeete.

Mon adresse fétiche était la maison du peintre Ravello, dont la famille ouvrait parfois les portes aux touristes de passage. Une maison ouverte sur un jardin tropical, faite de bric et de broc…planches délavées, objets anciens accumulés à des endroits improbables, peintures du maître.

 

Un charme inhabituel, une ambiance ultra-dépaysante, une âme folle...

 

Un vrai lieu d'artiste...

 

Au fait, un fare ou faré est une habitation traditionnelle polynésienne et c'est le terme tahitien pour désigner une maison.